Les Archives sons & images Emile Berliner

Vous êtes ici

Le Musée des ondes Emile Berliner est fier d’annoncer le lancement de son nouveau projet : les Archives sons & images Emile Berliner (AS&IEB), accessible à tous en avril 2018.

Réalisé dans le cadre des activités du 150e anniversaire du Canada et grâce au financement du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire de Bibliothèque et Archives Canada, le projet est une ressource en ligne qui propose un ensemble d’images et de documents audio provenant de la collection du Musée. Des pièces rares et fragiles des premiers instants de l’enregistrement du son ainsi que des pièces habituellement non accessible aux visiteurs ont été regroupées dans une base de données de plus de 500 images et 100 fichiers audio. Grâce au dévouement de bénévoles enthousiastes et de jeunes professionnels, le Musée peut partager des objets importants de l’histoire de Montréal, du Québec et du Canada.

AS&IEB est un portail permettant à ses utilisateurs de s’informer sur l’histoire exceptionnelle d’Emile Berliner, de la Berliner Gram-O-Phone Company de Montréal et à d’autres histoires liées à l’enregistrement des sons et à l’industrie audio mondiale. Il met aussi l’emphase sur les avancées technologiques et les changements dans l’industrie de l’enregistrement à travers les années jusqu’aux enregistrements numériques, écoutés directement sur le site des Archives. Les Archives visent un large public, citoyens ordinaires, chercheurs, travailleurs culturels et institutions de partout dans le monde.

Avec le lancement du site des Archives, le Musée espère développer de nouvelles relations avec des organisations apparentées et intéresser un large public à sa mission et à son mandat. Montréal a joué un rôle essentiel dans l’évolution de l’enregistrement des sons et dans le développement de l’industrie audio. Le projet AS&IEB partage ces sujets avec tous ceux qui utilisent le site Web.

Montage de vieux disques

Les Archives sons et images Emile Berliner sont rendues possibles grâce à financement de Bibliothèque et Archives Canada et du Programme pour les  collectivités du patrimoine documentaire (PCPD)