Accueil » Expositions » Les Berliner de Montréal

Les Berliner de Montréal

Période : Du 24 mai 2013 au 2 mars 2014

C’est l’histoire de deux générations d’immigrants juifs, qui ont contribué à faire de Montréal un important centre mondial de développements technologiques au 20e siècle. Cette histoire débute dans la ville allemande de Hanovre en 1851 avec la naissance d’Emile Berliner. Ce fils d’un marchand talmudiste reconnu et d’une musicienne amateure allait devenir l’un des inventeurs et hommes d’affaires les plus marquants de la fin du 19e siècle et du 20e siècle en Amérique. Avec l’aide de deux de ses fils, Herbert et Edgar, deux autres passionnés d’innovation, il allait lancer l’industrie du disque au Canada et fonder l’une des entreprises technologiques montréalaises les plus performantes du dernier siècle, dont on se souvient aujourd’hui comme étant la RCA-Victor du Canada.

Au-delà de leur contribution au monde de l’industrie, on doit aussi rappeler qu’on parle ici d’une famille de visionnaires et de philanthropes qui ont fait beaucoup, non seulement pour la communauté juive de Montréal, mais également pour quantité d’autres citoyens québécois, canadiens et américains. En s’impliquant dans des causes comme celles de la pasteurisation du lait, de l’accès pour les femmes à la recherche scientifique et du combat contre la tuberculose, Emile Berliner a fait preuve d’audace et d’une vision étonnante. Sur ses traces, Edgar est devenu un leader de la communauté d’affaires au Canada et un pilier de la communauté juive, dont il a présidé de nombreuses associations de philanthropie et d’éducation. Son frère Herbert n’a pas hésité au plus fort de la crise économique des années 1930 à vendre sa maison de Westmount pour sauver son entreprise, la Compo, et les emplois de ses employés. C’est à lui aussi que l’on doit l’enregistrement de nombreuses vedettes québécoises, tant francophones qu’anglophones, dont le souvenir est aujourd’hui impérissable.

Les Berliner appartiennent à cette catégorie de gens qui décidèrent de mettre leurs ressources financières au service des plus démunis. Comme le baron Maurice de Hirsch et Edmond de Rothschild avant eux, les Berliner seront à Montréal, aux côtés de Mortimer B. Davis et de Samuel Bronfman, des grandes figures de la philanthropie juive.